10 chiffres incroyables sur la fast-fashion

Peut-être que tu ignores cette information capitale mais sache que l’industrie du vêtement est la deuxième industrie la plus polluante au monde après le pétrole. C’est aussi une industrie extrêmement controversée sur les sujets liés aux conditions de travail et social, à l’insécurité et à l'exploitation des hommes et des enfants. Lorsque l’on achète un vêtement, on ne se rend malheureusement pas compte de son impact sur la planète.

En première ligne de cette industrie, on trouve les multinationales de la fast-fashion, que tu connais forcément. La production incessante de leurs collections, les matières textiles utilisées, les procédés de fabrication polluants ainsi que l’exploitation des travailleurs dans des pays défavorisés ne leur donne pas une très bonne réputation.

Voyons ensemble ce qu’est la fast-fashion et comment elle fonctionne. Pour mieux la comprendre, on en tirera ensuite 10 chiffres assez incroyables à savoir absolument pour ne plus commettre les mêmes erreurs dans le futur.

C’est quoi la fast-fashion ?

Fast-fashion, tu t’en doutes, ça veut dire littéralement mode rapide. L’idée de cette industrie est de supprimer les collections conventionnelles du printemps-été et de l’automne-hiver pour renouveler les collections tout au long de l’année. L’objectif premier est évidemment de vendre plus et de vendre tout le temps. Les prix pratiqués sont généralement bas ou abordables. Cela multiplie donc l’attraction des consommateurs. La demande explose et l’offre suit. Par contre, la planète est un peu à bout de souffle...

Un autre problème est identifiable : la qualité. La fabrication à bas prix se fait forcément au détriment des matières utilisées et de la qualité du textile. Les fibres sont souvent synthétiques et leurs fabrications sont polluantes et dangereuses. Les vêtements sortant de ces usines sont faits pour se porter sur une courte durée pour pousser les consommateurs à renouveler plus régulièrement leur dressing.

Aussi, la production de masse est parfois trop importante. Il en résulte des pièces invendables à cause de problèmes de fabrication ainsi que des collections invendues qui partent en fumée ou ensevelies. Bref, tu l’auras compris, la fast-fashion c’est pas joli joli … Voici 8 chiffres incroyables à retenir absolument sur la fast-fashion. Et la liste n’est pas exhaustive.

10 chiffres sur la fast-fashion

1. L’industrie du vêtement est numéro 2 sur le podium des industries les plus polluantes du monde après le pétrole.

2. Un travailleur dans l’industrie du vêtement dans un pays défavorisé ou en développement peut ne gagner que 10 dollars par mois.

3. 4% de l’eau potable disponible dans le monde est destinée à la fabrication de vêtements.

4. 7000 litres d’eau est la quantité moyenne d’eau nécessaire à la production d’un jean.

5. 100 milliards de vêtements sont vendus chaque année dans le monde.

6. Un français achète en moyenne 30 kg de vêtements par an.

7. Seul 2,5 kg de vêtement par an et par personne sont donnés, revendus ou recyclés.

8. En Europe, 4 millions de tonnes de textiles neufs ou usagés sont jetés chaque année.

L’industrie du vêtement et la fast-fashion font un peu froid dans le dos n’est-ce pas ? J’imagine que tu ne te doutais pas forcément d’un tel impact écologique et social. Heureusement, il y a beaucoup de marques qui se bougent pour changer le monde. Personne n’est obligé de consommer de la fast-fashion.

Merci de lire Homère.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

En direct du shop